Le violet et moi, on s’est réconcillié

 

     La semaine dernière vous avez été nombreuse à apprecier mon mon premier Make Up, et cela m’a fait chaud au coeur. Du coup, vous m’avez donné envie de continuer et même si j’ai la pression comme il faut, voici un petit Make Up improvisé. Je fouillais ma chambre quand j’ai retrouvé des tonnes de FàP dont ce magnifique violet/aubergine que j’avais acheté il y a trois ans, dans un petit Monoprix. Le violet et moi c’est une grande histoire. Je l’ai d’abord adoré, mais débutant en maquillage, j’eu tendance à l’adopter pour tout et pour rien, et surtout: n’importe comment. Lui et moi du coup, on s’est quitté. Et aujourd’hui j’ai décidé de vous montrer nos retrouvailles ! Je ne mets que des couleurs nude sur mes yeux, je n’ose jamais les couleurs. J’espere qu’il te plaira !

 

Tu m’excusera, y a pleins de poudre dans ma trousse de maquillage et ca a tout cradouillé

Ce qu’il nous faut :

Teint :

Yeux :

  • Eyeshadow Primer Potion d’Urban Decay
  • Fard à paupières violet aubergine. J’aimerais bien te dire la marque mais c’est une recharge et il n’y a rien de marqué dessus…
  • Fard à Paupière Noir mat d’une marque inconnue.
  • Ombre à Paupières Bourjois N°25 Argent
  • Fard à paupière Luminelle (Yves Rocher) N°70 Amande Vanille. Un blanc nacré magnifique
  • Eye Lasting Drama de Maybeline
  • Crayon Aqua Eyes N°10 de Make Up For Ever
  • Mascara Haute Def de Agnes B
  • Crayon sourcil Master Shape de Maybeline
  • Pinceau 1N de Make Up For Ever
  • Pinceau Urban Decay

Lèvres :

 

Le Teint :

     Je ne repasse pas par cette étape qui est exactement la même que dans le précédent MU. Néanmoins, je n’ai pas utilisé le même Blush. En grosse bizarroide que je suis et pour rester dans les tons violines, j’ai décidé de mettre une petite pointe de mon FàP violet en guise de Blush. Étrangement, j’aime bien le rendu. Tu en penses quoi toi, du violet sur les joues ?

 

Les yeux :

     Apres avoir soigneusement appliqué ma base UD sur mes paupières, je mets le Luminelle N°70 qui n’est autre qu’un superbe blanc nacré. YR me surprend sur ce coup car je ne pensais pas leurs Fàp de si bonne qualité. On en applique bien évidemment en dessous des sourcils, mais ça, je ne te l’apprend pas. J’ai ensuite mis mon FàP Bourjois Argent au centre de la paupière. Il ne se voit pas vraiment sur la photo mais c’est grâce à cela que mon violet ne fait pas vulgaire et qu’il n’assombri pas mon regard. Néanmoins si vous n’avez pas d’Argent en réserve, je pense que le blanc nacré fait aussi bien l’affaire.  Le fard à paupière violet que je possède est extrêmement pigmenté. J’en ai à peine appliqué en coin externe et j’ai ensuite estompé à l’aide mon pinceau boule. Il se fond à merveille avec l’argent. Le résultat étant encore un poil trop clair à mon gout, j’ai ajouté un petit point de FàP noir en coin externe que j’ai à peine atténué. Il a juste foncé mon fard violet et le dégradé se fait donc plus prononcé et plus voyant. J’ai ensuite mis mon chouchou de crayon noir MUFE dans les muqueuse de la paupière inférieure, avant de continuer sur mon trait de liner et de mascara.

 

Lèvres :

     Pour bien accordé avec le violet, le mieux aurait été un rouge à lèvre violet, n’est-ce pas. Sauf que je n’ai absolument pas ça dans ma trousse, alors j’ai décidé de me faire ma propre couleur! J’ai d’abord appliqué mon Creamy Lipstick Kiko afin d’obtenir un rouge intense. Je l’ai ensuite estompé, estompé et encore estompé à l’aide d’un mouchoir pour avoir les lèvres légèrement colorées. J’ai ensuite mis mon RàL Luminelle qui est un rose framboise. J’ai donc des lèvres rouge framboise !

On ose le violet, les filles ?

Make up du jour en toute simplicité !

     Coucou les tartines ! Il était prévu que je vous fasse un petit article sur le Spa de Lush, mais je me suis dit que ça ferait peut être de trop à la suite dans la catégorie Lush. Je viens donc innover. Je vais enfin présenter un make up, même si mon APN fait parfois sa crise d’ado et que ça n’a pas été une mince affaire, j’espère être claire et que cela vous plaira.

    Et parce que je suis une nana originale (ou pas), j’ai décidée de le nommer « Make Up Sophistiqué » en petit clin d’oeil au fard à paupière Lush utilisé en coin externe. C’est le type de make up que je mets tous les jours, pour travailler notamment. J’aime beaucoup les couleurs nude/taupe car j’ai l’impression de ne pas avoir 4 000 couches de maquillage, même si c’est le cas. Etant donné que c’est la première fois que je me lance dans la présentation d’un maquillage, je vous prie de bien vouloir être indulgentes et de ne pas hésiter à me dire ce que je pourrais rajouter/retirer dans ma présentation. Puisque c’est le premier, je me permets de passer par la case « Tutorial pour le teint ». Évident pour beaucoup, je n’oublie pas que ce blog est aussi adressée aux débutantes.

Ce qu’il nous faut :

Teint :

Les yeux :

Les lèvres :

Le teint :

     Après avoir appliqué ta creme/base (barre la mention inutile), on applique l’anti-cerne. J’en applique aussi la où j’ai des boutons, et je tapote pour estomper. Cela permet à ma poudre de mieux « s’accrocher » à ces endroits la. Une fois l’étape anti-cerne finie, tu as gagné le droit de te barbouiller le visage à l’aide de ton kabuki et de ton fond de teint. Ne t’occupe pas des coins de nez, des cernes et des boutons : le kabuki n’est pas adapté. En revanche, le bronzing blush, l’est. Tu appliques un peu de fond de teint sur tes cernes, pour avoir une meilleure couvrance et moins ressembler à un cadavre. Tu en fais de même pour les coins de nez, et les boutons. La couvrance sera optimale avec ce pinceau puisqu’il y a plus de matière concentré sur … moins de poils (captain obvious). Et pour finir, un coup de blush à droite, à gauche, et voila, c’est tout de suite un peu mieux.

 

Les yeux

     Tu remarqueras que mon APN a tellement une qualité de guedin, qu’on voit à peine le dégradé de trois couleurs alors qu’il est bien présent dans la vraie vie, bref. Sinon, tu commences à te badigeonner la paupière mobile avec la base, moi c’est la Primer Potion d’Urban Decay (comme beaucoup d’entre vous je pense). Tu n’oublies pas d’en mettre en dessous du sourcils, à partir de l’endroit où celui ci se courbe. On oublie pas le coin interne et externe de la paupière non plus. J’applique en coin interne le KIKO N°20 qui est un blanc irrisé/gris/reflets marrons. Une couleur difficilement descriptible qui te parlera mieux ici. On oublie pas non plus d’en mettre en dessous des sourcils, pour illuminer le regard. Ensuite vient le KIKO n°18, oui, celui du concours que je possède aussi. Je l’applique sur le reste de la paupière mobile. Et la, je sors le super Fap de Lush, « Sophistiqué » qui m’a coûté un rein, un poumon et un tibia (17€ et des cacahuètes quoi). Pour mieux le travailler et avoir un rendu plus « subtil », je l’applique sur mon doigt pour ensuite tapoter sur mon coin externe et le pli de ma paupière pour faire un dégradé discret. Viens ensuite le trait de Liner et un coup de mascara. Finis pour les yeux !

Les lèvres:

     Etape primordiale pour le rouge à lèvre que je vais utiliser : l’exfoliant. Les lèvres doivent être exfoliées et hydratées sous peine de rendu dégueu. J’ai donc bien exfolié mes lèvres avec le stick de Body shop, dont j’ai retiré l’excédant au gant de toilette humide. J’ai ensuite tracé le contour de mes lèvres au crayon à lèvre rose claire n°24 de chez Bourjois. Je l’ai tracé en interne car je ne voulais pas avoir un effet « lèvres pulpeuses à la Angelina Jolie« . J’ai ensuite mis un rapide coup de baume à lèvres, car Passionné à cette petite tendance à me sécher les lèvres. Et ensuite, je mets mon rouge à lèvre favoris de tout les temps. Le rose  flashy Passionné de Lush. 

     Et voila ce que ca donne ! Avec ma tête de clown en prime! Vous en pensez quoi ?

 
 
 
 
Sinon, tu peux toujours participer à mon concours avec des produits KIKO et Lush à gagner.
Ouvert à la France métropolitaine et la Belgique, juqu’au 19 août.

Le rouge Hi-Tech de Bourjois. Couleur virtuelle ou inexistante ?

   

     Comme promis, je viens te raconter comment s’est passé ma découverte des produits achetés sur Ce que veulent les femmes . J’ai donc passé ma commande vendredi soir, et lundi matin c’était dans la boite aux lettres! C’est ce que j’appelle de l‘envoi rapide et bien fait !

     J‘ouvre donc mon petit colis, et je découvre avec joie que j’ai même gagnée une petite trousse de maquillage! Ca pourra toujours me servir pour emporter des pinceaux pour un voyage !

    J‘ai donc craqué sur les rouges High Tech de Bourjois à 4€12 sur le site. A ce prix, j’en ai kidnappé deux, de deux teintes differentes. Alors qu’est-ce que c’est ? C’est décris comme étant une encre à lèvre. Cool ! A part mon gloss super stay 10h de Maybelline, mon dernier feutre à encre a séché depuis bien longtemps et j’adore ce principe. Mais je vais vous citer ce que la marque en dit pour que vous compreniez un peu mieux :

    Dès l’application, cette « eau de rouge » dépose un voile de couleur sans effet de matière.  La sensation lèvres nues est respectée. La sensation « no texture » de Rouge Hi Tech se révèle en plus d’un confort absolu. Non collante, sa formule à base d’eau est fine et légère. Elle pénètre immédiatement, colorant les lèvres et y déposant un parfum délicat aux notes de fleur d’oranger.

 

      Entre nous, le produit donne envie ! Et j’ai trouvé son design super mignon, qui me rappelait mon ombre à paupière « Suivez mon regard » de la même marque. C’est vraiment quelque chose de propre à Bourjois de faire des packagings aussi surprenant sur des produits dont on a l’habitude de voir la même ligne. Une encre à lèvre ? On pensera a un produit sous forme de bâtonnet, lipstick, gloss.  Mais pas ainsi. C’est donc un chouette bon point.

     J‘ai donc couru vers le miroir le plus proche de mon boulot pour pouvoir l’essayer. Je m’attendais à sentir la fleur d’oranger promise. J’adore cette odeur, une de mes préférées. Je me suis rendue compte qu’elle était totalement absente, sauf si tu te mets l’applicateur dans le nez, et, entre nous, ça n’arrive pas souvent. Dommage…

     L‘application. Un peu « freestyle« . Si l’applicateur est la pour rendre la chose simple, le produit n’est pas reparti uniformément sur l’applicateur, donc pas sur les lèvres non plus. On doit mettre un gros pâté de liquide et l’étaler ensuite. Si tu connais les encres à lèvres, tu sais qu’un gros pâté ça fait tout de suite un endroit plus pigmenté que l’autre en plein milieu de ta lèvre si tu as attendu 1sec et 1253232 millièmes de secondes de trop. Booon, tu respires un bon coup, et tu continues ton application.  Sur la lèvre inférieure ? Nickel! On a vraiment l’impression de mettre une eau sur les lèvres, c’est agréable. Et la tu passes à la lèvre supérieur et c’est le drame. Tu ne sais pas comment tu t’es débrouillée mais l’application est passée de « parfaite » a « catastrophique » juste en changeant de lèvre. Le produit » glisse » sur la lèvre et ne pénètre pas. Ça laisse un surplus sec, qui te laisse un semblant d’effet  » j’ai 6 ans et je viens de mettre un lipstick pour la première fois de la vie « .  Tu frottes tes lèvres contre les tiennes, tu tentes … Et non, résultat à vomir qui est toujours la. Et, ô joie, tu viens de te rendre compte que tout est allé dans tes commissures mais tes lèvres non, le produit ça ne l’intéresse pas. 

     La couleur semblait sympa. J’ai pris Groseille Irréelle pour moi, un rose qui semble flashy sur le plastique et sur ta main. Ça colore assez bien les lèvres, dommage que le rendu soit aussi catastrophique. C’est un rendu assez « naturel » mais qui ne convient pas à mes lèvres.

   D’expérience, je peux te dire que la tenue est vraiment très bonne. Oui, j’ai appliqué au moins 4 couches de rendu catastrophique (tu ne pourras pas dire que je n’y ai pas mis du miens) et à la fin de la journée la couleur était encore la. C’est surement un bon point. Par contre pour les 30mn où le produit est resté sur mes lèvres, je sentais qu’il m’asséchait les lèvres.

     Ce qu’il faut savoir : J’ai eu une très mauvaise expérience avec ce produit, surement car mes lèvres sont hydratées normalement. Ni sèches, ni super bien hydratées de la mort qui tue, normales quoi. Cependant, si le baume à lèvres est ton meilleur ami, que tu as de jolies lèvres fines super giga hydratées, je ne peux que te conseiller ce produit. Testé et approuvé sur ma collègue qui a le baume a lèvres collé à la main. Ses lèvres sont parfaitement bien hydratées et donc, elle a testé le deuxième  Bourjois que j’avais acheté, couleur Rose pixel. Sur elle ? Rendu magnifique, naturel, pas de surplus ignoble. Je lui ai donc offert…

     C‘est donc une demi déception. Je sais que je ne peux pas avoir les lèvres toujours super bien hydratées, mais lorsqu’elles le seront, je sais quoi mettre sur mes lèvres. Je suis contente de l’avoir eu pour 4€ car son prix initial est trop cher pour son rapport qualité prix (plus de 12€!). Mais au moins, j’ai fait une heureuse (ma collègue!) qui l’a adoptée !

Donc les lèvres qui s’assèchent vite, fuyez ce produit!

Sinon, si vous êtes dans le cas dans ma collègue, je ne peux que vous le conseiller.

Un colossal flop pour Maybeline

     Et hop la me revoilà. Un peu absente cette semaine, mais que voulez-vous… Les soldes tout ça… Quoiqu’il en soit, aujourd’hui je ne viens pas te parler d’un coup de coeur, non non, loin de la. C’est un produit qui commence à avoir quelques années derrière lui.. Quoi ? 4 ans déja ? C’est pas grave, mieux vaut tard que jamais pour en parler, il s’agit du rimel Colossal de Maybeline.

    Souviens toi. (Si tu chantes cette fameuse chanson de 2be3, je te mords les cuticules, gaffe) A sa sortie, nous étions bombardées de ces publicités toutes aussi mensongères les une que les autre. On pouvait y voir (enfin, on en voit toujours dans les pubs pour Mascara) une superbe mannequin, avec un smookie eyes de la mort que tue, avec des magnifiques faux cils. Et tu pouvais entendre cette fameuse voix off qui te promettait des cils repulpés, longs, un mascara sans paquet bla bla bla.

    Et moi, bonne pigeonne que je suis, lorsque mon mascara est décédé, je me suis dit « hey, et pourquoi pas acheter le mascara de la pub« . Lavage de cerveau bonjour, ni une ni deux, je file au Monop’ et j’achète donc le mascara en question.Ahem son prix varie entre 11 euros à 13.50euros. Je choisi le cat’s eyes parce qu’une amie l’avait, alors je pensais que ça serait bien…

     Grave erreur.

   C‘est un avis personnel, mais je trouve le packaging terriblement laid. Ce qui est censé être des taches de léopards ressemblent vaguement aux déjections des pigeons sur les trottoirs parisiens, pas cool. Mais bon, c’est bonus ça, à la limite on s’en fiche si le produit est bien…


     Ce qui est le plus choquant à son ouverture, c’est son odeur. Une odeur très forte de roses en décomposition depuis 3 semaines. Suffit que tu te sentes un peu ballonnée le matin, tu ouvres ton mascara et c’est Zoumba party dans ton estomac tellement que ça te prend le nez. Alors tu te dis que bon… Une fois posé, l’odeur disparaîtra surement n’est-ce pas…

   La brosse a une forme étrange, moi qui suit habituée au basique du mascara, avec un brosse horizontale, sans déviations ni bifurcations, je me dis que ça doit surement aider à la pose du ricil.

     En effet, la brosse aide un peu à la pose mais sans plus. Il n’y a effectivement pas de pâtés, mais on est loin de l’effet « colossal » promis, car il y a donc peu de ricil sur la brosse. Et même en en mettant plein, ça te fait un effet un peu nude quoi… C’est peut être parce que j’ai l’habitude de mon ancien mascara, je ne sais pas. En tout cas, j’ai pas le regard félin, c’est sur.

     Et cette odeur… Elle ne part pas. Elle reste sur tes cils, elle te suit au moins pendant 1 ou 2h… C’est juste à vomir. J’en ai discuté avec la dame qui vend les cosmétiques à Monop’ et elle était totalement d’accord avec moi. Beaucoup de clientes se plaignent de l’odeur très desagreable de ce produit, et, à ce jour, rien à changé…

   Ce produit est donc un gros flop. On nous promets maintes et maintes choses sur ce ricil, mais on y gagne juste une odeur nauséabonde, suivie d’un rendu qui n’est pas exceptionnel. Un mascara basique satisfait plus mes attentes que celui ci.

Et toi lectrice, tu as déjà acheté ce produit ? Dis moi ce que tu en penses !