Coup de ♥ de la rentrée: Le Mat Velvet + de MUFE

     Hiiiiiiii Me revoilà. C’est ma paie en main que j’ai pu refaire le plein d’achats beauté, et par la même occasion, retrouver un peu d’inspiration sur la fameuse question « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir écrire« . Et la, de l’inspiration, je peux te dire que j’en ai pour quelques temps vu mes super chouettes et nombreux achats que je viens de faire. A mon plus grand bonheur (et au tiens, du moins j’espère). Donc voila, j’en profite pour m’excuser de ma petite absence ces derniers temps, reprise épuisante plus manque d’inspiration ne font pas bon ménage.

     Suite à un vague sondage qui n’en était pas un sur Hellocoton, c’est une petite revue sur mon dernier fond de teint qui m’a été demandé. Et quel fond de teint! La petite merveille de Make Up For Ever dont je n’ai lu que du bon sur la blogo : le Mat Velvet +. Ce qu’il faut savoir c’est que je ne jure que par le fond de teint minéral (donc en poudre) et que j’ai une super mauvaise expérience avec les fonds de teint liquide. Étonnant que je ne t’ai pas encore parlé de mes mésaventures avec ces prédécesseurs que sont l’Oréal et Maybeline, d’ailleurs. Maiiiis encore une fois je m’égare. J’ai donc pris mon courage à deux mains, je suis allée à Sephora pour me faire mon propre avis sur ce fameux fond de teint et… Quand je l’ai étalé sur ma main, j’ai su que c’était lui, l’alchimie était passée entre nous, c’était mon sauveur (ajoutez à cela quelques notes de Hallelujah en fond sonore).

        Le Packaging est des plus simples mais est loin d’être le plus pratique. Si le type de plastique n’est pas salissant, que son embout est pratique pour verser correctement la quantité voulue de fond de teint, les avantages de ce packaging s’arrêtent la. Deux gros points noirs subsistent : le plastique est teinté, bonne chance  pour voir s’il te reste ou non du fond de teint, surprise surprise. Le deuxieme problème  en a touché plus d’une je pense : j’ai jeté mon emballage, en bonne cruche que je suis, habituée à avoir la teinte écrite sur mon packaging. Et bah non. C’est en écrivant cet article, mon emballage loin dans le vide ordure, que je me rend compte que je suis bien embêtée et que je ne me souviens plus du tout du numéro de teinte. Sinon MUFE, pour le prix que j’ai payé, indiquer le numéro de teinte sur le produit ne te casserait pas les phalanges je pense, alors penses-y s’il te plait.

     L‘odeur. Je m’y attarde rarement lorsque je teste un fond de teint liquide, habituée à une odeur neutre mais celle ci est particulièrement fraiche, discrète et s’en ira au bout de quelques minutes mais elle rend l’application plus agréable.

     Venons-y à l’application. La matière est très facile à travailler, peut être plus délicate quand on en vient aux bordures. J’ai la forte impression que c’est le genre de fond de teint à te faire des démarcations honteuses si tu t’y prend trop vite, mais il faut dire que ça fait plus de six mois que je n’ai pas touché a un FdT liquide. Il s’étale sans effort, et peu de produit suffit à faire le visage. Et la je me dis « Ouf » parce que je ne me remets toujours pas de son prix.

     La couvrance est bonne. Très bonne même. S’il n’y a pas besoin de s’attarder sur les zones de rougeur car il les fera disparaître aussitôt, les spots et les zones vraiment rouges (cf: mon nez, parce que je suis ascendante Rodolphe le renne au nez rouge tu vois) nécessiteront plus d’attention et une couche un peu plus épaisse. Comme tu peux le voir sur la photo ci-dessous, ma peau ne possède pas de réelles imperfections mais à surtout besoin d’être unifiée parce qu’avoir la peau fine c’est chouette pour avoir diverses plaques rouges et veines apparentes (glam). Ce fond de teint fait donc parfaitement bien son job.

     Le rendu est parfaitement naturel. Pour un fond de teint il n’y absolument pas cet horrible effet plâtre que je reproche aux Maybeline et L’Oréal. Je n’ai absolument pas l’impression de porter quelque chose et je me sens nue du visage tellement j’oublie que je le porte. Et l’effet matifiant alors ? Oui, il est la, mais sera t-il vraiment à l’épreuve de 35mn de RER B sous 40 degrés en heure de pointe ? J’en doute. Je continue de jurer par la poudre à ce propos. Et la tenue ? Excellente!

      Et alors je lui reproche quoi ? Rien de spécial outre le packaging comme dit plus haut et son prix. Son prix est juste aberrant selon moi. A coup de 34.5€ pour 30ml c’est un poilou abusé tout de même. Mais il a le gros point fort d’être non comedogene, et ça, ça se félicite.

     Ce qui se félicite surtout c’est que je ne dirais plus jamais que les fonds de teint liquide sont nuls. Celui ci reste une pure tuerie (de luxe) et crois moi qu’il en faut beaucoup pour que je décerne cet attribut à ce type de produit.

Ton chouchou en fond de teint liquide ? Tu serais prête à mettre ce prix pour avoir un teint parfait ? Et si tu le possèdes déjà, tu le rachèteras  ?

 Make up utilisé : anti-cerne ELF, FdT Mat Velvet, Eye liner Lasting drama studio Maybeline, Lavish Lips Creamy Gloss 05 KIKO.

Make up du jour en toute simplicité !

     Coucou les tartines ! Il était prévu que je vous fasse un petit article sur le Spa de Lush, mais je me suis dit que ça ferait peut être de trop à la suite dans la catégorie Lush. Je viens donc innover. Je vais enfin présenter un make up, même si mon APN fait parfois sa crise d’ado et que ça n’a pas été une mince affaire, j’espère être claire et que cela vous plaira.

    Et parce que je suis une nana originale (ou pas), j’ai décidée de le nommer « Make Up Sophistiqué » en petit clin d’oeil au fard à paupière Lush utilisé en coin externe. C’est le type de make up que je mets tous les jours, pour travailler notamment. J’aime beaucoup les couleurs nude/taupe car j’ai l’impression de ne pas avoir 4 000 couches de maquillage, même si c’est le cas. Etant donné que c’est la première fois que je me lance dans la présentation d’un maquillage, je vous prie de bien vouloir être indulgentes et de ne pas hésiter à me dire ce que je pourrais rajouter/retirer dans ma présentation. Puisque c’est le premier, je me permets de passer par la case « Tutorial pour le teint ». Évident pour beaucoup, je n’oublie pas que ce blog est aussi adressée aux débutantes.

Ce qu’il nous faut :

Teint :

Les yeux :

Les lèvres :

Le teint :

     Après avoir appliqué ta creme/base (barre la mention inutile), on applique l’anti-cerne. J’en applique aussi la où j’ai des boutons, et je tapote pour estomper. Cela permet à ma poudre de mieux « s’accrocher » à ces endroits la. Une fois l’étape anti-cerne finie, tu as gagné le droit de te barbouiller le visage à l’aide de ton kabuki et de ton fond de teint. Ne t’occupe pas des coins de nez, des cernes et des boutons : le kabuki n’est pas adapté. En revanche, le bronzing blush, l’est. Tu appliques un peu de fond de teint sur tes cernes, pour avoir une meilleure couvrance et moins ressembler à un cadavre. Tu en fais de même pour les coins de nez, et les boutons. La couvrance sera optimale avec ce pinceau puisqu’il y a plus de matière concentré sur … moins de poils (captain obvious). Et pour finir, un coup de blush à droite, à gauche, et voila, c’est tout de suite un peu mieux.

 

Les yeux

     Tu remarqueras que mon APN a tellement une qualité de guedin, qu’on voit à peine le dégradé de trois couleurs alors qu’il est bien présent dans la vraie vie, bref. Sinon, tu commences à te badigeonner la paupière mobile avec la base, moi c’est la Primer Potion d’Urban Decay (comme beaucoup d’entre vous je pense). Tu n’oublies pas d’en mettre en dessous du sourcils, à partir de l’endroit où celui ci se courbe. On oublie pas le coin interne et externe de la paupière non plus. J’applique en coin interne le KIKO N°20 qui est un blanc irrisé/gris/reflets marrons. Une couleur difficilement descriptible qui te parlera mieux ici. On oublie pas non plus d’en mettre en dessous des sourcils, pour illuminer le regard. Ensuite vient le KIKO n°18, oui, celui du concours que je possède aussi. Je l’applique sur le reste de la paupière mobile. Et la, je sors le super Fap de Lush, « Sophistiqué » qui m’a coûté un rein, un poumon et un tibia (17€ et des cacahuètes quoi). Pour mieux le travailler et avoir un rendu plus « subtil », je l’applique sur mon doigt pour ensuite tapoter sur mon coin externe et le pli de ma paupière pour faire un dégradé discret. Viens ensuite le trait de Liner et un coup de mascara. Finis pour les yeux !

Les lèvres:

     Etape primordiale pour le rouge à lèvre que je vais utiliser : l’exfoliant. Les lèvres doivent être exfoliées et hydratées sous peine de rendu dégueu. J’ai donc bien exfolié mes lèvres avec le stick de Body shop, dont j’ai retiré l’excédant au gant de toilette humide. J’ai ensuite tracé le contour de mes lèvres au crayon à lèvre rose claire n°24 de chez Bourjois. Je l’ai tracé en interne car je ne voulais pas avoir un effet « lèvres pulpeuses à la Angelina Jolie« . J’ai ensuite mis un rapide coup de baume à lèvres, car Passionné à cette petite tendance à me sécher les lèvres. Et ensuite, je mets mon rouge à lèvre favoris de tout les temps. Le rose  flashy Passionné de Lush. 

     Et voila ce que ca donne ! Avec ma tête de clown en prime! Vous en pensez quoi ?

 
 
 
 
Sinon, tu peux toujours participer à mon concours avec des produits KIKO et Lush à gagner.
Ouvert à la France métropolitaine et la Belgique, juqu’au 19 août.