La poudre HD de Make Up For Ever…. Un indispensable ?

P1000882

 

     Bon d’accord, j’arrête de vous saouler avec Urban Decay et ses palettes trop chouettes, je le jure. Non, aujourd’hui on va juste passer à mon autre marque préférée : Make Up For Ever. Je ferais, sur plusieurs semaines, diverses revues pour présenter la gamme HD de la marque, que j’ai presque entièrement. Aujourd’hui, c’est au tour de la poudre HD, décrit comme une poudre »Haute définition ». C’est un produit que j’ai eu l’occasion de tester gratuitement grâce à Tryzilla, et je remercie d’ailleurs l’équipe de m’avoir sélectionné dans les 6 chanceuses qui recevraient le produit. Ça tombait bien parce que je comptais me l’acheter. Oui, après la folie des fards à paupière, et celle des rouges à lèvres, c’est au tour des poudres au libre et celle ci me faisait franchement de l’oeil.

     « Oui mais bon, non seulement elle est pas nouvelle, mais en plus une poudre libre c’est une poudre libre quoi… » N’est-ce pas ce que tu es actuellement en train de penser? Et bien j’ai pensé comme toi, puis je l’ai eu entre mes mains et je me suis renseignée.

 

 

P1000879

 

 

     En ce qui concerne la nouveauté de la poudre, c’est son packaging entièrement repensé. Qui n’a pas hurlé, le matin, en appliquant sa poudre, en avoir la moitié sur la robe noir, le tapis de bain et le lavabo ? On connait tous ce packaging sous forme de pot avec son tamis à trous et le seul moyen de la prélever c’est d’en mettre un peu (et c’est quasiment un tiers du pot qui tombe) dans le couvercle pour pouvoir la prélever. Et bien MUFE a entendu nos prières, voir même nos critiques, et a sorti cette toute nouvelle version de sa poudre, et la franchement, c’est mieux. Nous avons donc un packaging innovant, adieu le noir mat salissant, bonjour le noir vernis pour être moins salissant. Au revoir vieux tamis en plastique à trous, bienvenue tamis en tissu. « Tamis en tissu ? Mais qu’est-ce qu’elle raconte?! »

     Et oui, tamis en tissu. Cette idée révolutionnaire consiste, à l’aide d’un pinceau, a tapoter le tissu et la poudre ira directement sur votre pinceau et tout cela sans excédent! J’ai mis quelques minutes avant de bien comprendre comment doser (si on tapote pas assez on a rien, si on tapote trop fort on en a trop) mais finalement c’est plutôt simple. La marque recommande l’achat du pinceau Kabuki #124 qui épouse parfaitement la forme du tamis, mais les deux produits d’un coup ça fait un très gros investissement. Entre nous, cette histoire de tamis, aussi révolutionnaire et géniale soit-elle,m’ amène à me poser une seule et unique question: Comment est-ce que cela va vieillir? Le pot est large, et relativement plat pour qu’on puisse s’en servir très longtemps. N’oublions pas que le principe c’est de tapoter le tamis en tissus, qui va faire un mouvement d’air à l’intérieur du pot et soulever la poudre pour l’amener directement sur le pinceau. Sauf que lorsqu’il y aura moins de poudre, cela marchera t-il vraiment ? Wait & See. La poudre est très fine et elle ne manque pas, cette question ne se posera réellement que dans quelques mois mais elle me taraude quand même.

 

 

P1000901

 

 

     Passons maintenant à la poudre en elle-même. La marque nous dit très clairement qu’elle va aider à fixer notre fond de teint HD, et va sublimer les reflets du visage. Il est vrai qu’elle matifie sans faire cet effet plâtre. On a un leger flou des pores, mais rien de bien exceptionnel non plus si on utilise un fond de teint. Non par contre, c’est au niveau de la tenue du fond de teint qu’elle fait son effet. Et surtout, cette poudre est surement la poudre la plus douce que j’ai pu tester. La douceur  est juste indescriptible. La peau est douuuuce, mieux qu’avec Mirlaine. C’est un véritable bonheur. Elle est totalement blanche et s’adapte a toute les carnations. En réalité lorsqu’elle est sur le pinceau, elle est tellement fine qu’on a du mal à savoir si on a bien prélevé ce qu’il fallait car elle est quasi transparente. Et une fois appliquée sur la peau, on sent qu’elle est là grace à sa douceur mais on ne la voit plus .

     Pour te faire une idée, tous les mercredi et jeudi je vais au bloc opératoire. Le masque, ainsi que les Solutions hydro-Alcooliques sont les cauchemars de toute femme qui prend soin d’elle. Pour ce dernier, je n’ai pas encore trouvé de solution, mais le masque avait l’habitude de me faire transpirer, peau grasse et je t’épargne les mini boutons en cadal bonux. Et depuis plus d’une semaine que je l’utilise (soit 4 fois au bloc), je n’ai pu ma peau qui transpire sous mon masque, et donc plus de boutons qui va avec et ça c’est chouette.

     C‘est donc une poudre non pas de finition, mais de microfinition, nouveau terme marketing pour désigner cette poudre aux micro billes. Si vous ne souhaitez qu’une poudre qui matifie, vous fixe votre fond de teint et vous donne la douceur d’une peau de bébé, celle ci est parfaite. Si vous utilisez une BB cremes et que toutes vos imperfections, rougeurs et pores sot bien visible, celle ci deviendra votre meilleure amie pour aider à flouter tout ça. L’effet est un peu moins flagrant lorsqu’on met le fond de teint HD de la même marque, mais est bien là. On lui reprochera juste sa composition à base de silicone, dont certaines peaux ne raffolent pas. Pas de soucis sur la mienne, mais apres discussions sur les réseaux sociaux (big up twitter), j’ai pu remarquer que c’était à bannir pour certaines peaux. Et comme dit un peu plus haut, si l’idée du packaging est bon, je n’ai pas assez de recul pour savoir si cela vieillira bien. On la retrouve chez Sephora pour 29€.

     Personnellement, je ne m’en sépare plus et je n’imagine pas finir mon teint sans passer par cette poudre. Dommage qu’elle n’ai pas d’odeur particulière, j’aime aussi avoir des poudre qui sentent booooons, mais on ne peut pas tout avoir.

 

Vous l’avez testé? Quelle est votre poudre de finition préférée?

Watt’s up girls ?


P1010285

     Je commence à trouver tout ce qu’il me faut en make up. Un fond de teint parfait ? J’ai. Une poudre libre parfaite? J’ai. En fait, j’ai quasiment tout ce qu’il me faut sauf deux trucs : l’enlumineur et un pinceau blush correct. Bon, je n’ai pas encore trouvé le pinceau blush parfait mais j’ai au moins trouvé le highlighter qui répond à tous mes caprices…Et c’est le Watt’s up de Benefit! Alors en fait je vais te mentir en te disant que je n’avais jamais eu d’enlumineur. Je possède en miniature le high beam de la même marque qui est trop liquide et trop blanc pour moi. En effet si ma peau est très pale, mon fond de teint est une demi demi demi teinte plus dorée que mon teint naturel pour un effet bonne mine. Oui on parle bien de la demie demie teinte au dessus de la carnation naturelle et non des 4 teintes au dessus qui te rendent orange. Du coup comme ma couleur tend plus vers le doré que le rosé, le high beam n’était définitivement pas pour moi. J’ai aussi One Hot minute mais qui est trop orange et que je porte donc en bronzer. Et c’est la que le Watt’s up entre en jeu!

P1010290

Pourquoi j’ai choisi Watt’s Up

     Armée de ma carte bleue, je m’en vais au Sephora du Passage du Havre de Paris avec la ferme intention de repartir avec un enlumineur. De quelle marque? Aucune idée, je voulais juste un enlumineur. Je tombe donc sur le corner benefit qui m’attire toujours autant avec toute ces couleurs et packagings retros et la paf, une vendeuse de Benefit me demande si elle peut me renseigner (coucou à toi si tu passes par là). Je lui explique donc que je recherche un enlumineur, pas liquide comme le high beam et plus dans les tons dorés. Elle me propose le Watt’s up mais aussi le Girl meets pearl. Girl Meets pearl est très sympathique mais la texture n’est pas la même puisque c’est une texture crémeuse (que je trouve moins hygiénique) comparée au Watt’s up qui est en stick. De plus watt’s up est destiné a des applications par petite touche tandis que Girl Meets Pearl sera plus facilement utilisée pour illuminer tout le visage.

P1010291

Le produit 

     Avec son packaging très sympathique et qui s’inscrit dans l’univers de Benefit, Watt’s up m’a fait de l’oeil. Il est donc sous forme de stick avec la particularité d’avoir un embout mousse de l’autre côté pour estomper au cas où tu ne veux pas salir ton doigt de princesse, c’est super hygiénique. J’ai beaucoup aimé le jeu de mot sur le nom du produit au passage, ca m’a fait sourire. Concernant l’application je le met juste en touche lumière au dessus de mes pommettes histoire de dire que. Je ne suis pas une pro du contouring, loin de là mais pour les matins en toute vitesse c’est rapide. Un coup de stick au dessus des pommettes (enfin, vous voyez la zone dont je veux parler), on estompe au doigt ou avec l’embout mousse et la texture crémeuse du stick se transforme assez rapidement en poudre. Si vous trouvez que le résultat est trop discret, patientez une petite minute et remettez un coup de stick!

P1010294

Non non, ne sois pas éblouie par mon talent à faire des fleches sur paint

      Comme je n’ai pas réussi à montrer la subtilité de la chose sur mon visage il faudra te contenter de mes swatchs sur ma main. Le swatch en non estompé montre bien la matière de Watt’s Up et a quel point il est nacré/champagne. Estompé, il est plus discret, le coté doré est présent mais on appreciera ses nombreuses paillettes qui donnent toute la lumiere necessaire. Dommage qu’il y ai eu un méchant nuage à ce moment là, grr.

      Je suis très satisfaite ce produit, vraiment. Il a été ajouté à ma routine teint et il possède toutes les qualités pour y rester. Je ne comprends pas qu’on ne parle pas plus de lui car c’est vraiment un super produit. C’est un petit investissement car il coute tout de même 32€ mais je pense que sa durée de vie est très longue et que c’est un indispensable avec le soleil qui revient (oui, on y croit). Dites moi les filles, vous connaissiez ce produit ?

Coeur de coeur début 2013 en catégorie make up, j’ai nommé…

P1010297

 

     S‘il y a des déceptions, il y a aussi des coups de coeur, ca va de soit. Donc aujourd’hui, j’arrete de râler et je viens vous présenter ces petits produits que j’apprécie énormément ces derniers temps. Ce ne sont pas forcément des nouveautés  mais bien des découvertes de mon coté, et qui ne nécessitent pas forcement un article à part entière. C’est une catégorie d’article qui semble vous plaire, j’enchaineront donc assez rapidement avec mes coups de coeur soin et tacherait d’en faire plus souvent ! Assez blablaté, parlons du plus intéressant.

  • Le MIST&FIX de Make Up For Ever. C’est donc une brume fixatrice que j’ai pu découvrir lors de la soirée MUFE et je me suis demandée comment mon fond de teint avait pu tenir jusqu’à ce jour. Elle est très rafraîchissante et fais bien son boulot. Je l’apprécie énormément en ce moment car si les beaux jours reviennent, la chaleur des transports en commun aussi et la transpiration par la même occasion. On l’utilise après avoir mis son fond de teint et son anti cerne, avant la poudre donc. J’ai lu pas mal d’avis comme quoi il fallait se repoudrer après et que ca faisait couler la poudre… C’est normal, c’est bien ce que je dis, c’est avant la poudre. Donc les filles qui ne tournez qu’au fond de teint minéral en poudre, on passe son chemin. Par contre, pour celles qui aiment que leurs fond de teint liquide tiennent toute la journée, je vous en prie, foncez ! Un peu chère sur le coup  mais elle me semble inépuisable. Un bon investissement en soit. 23,50€
  • Le Fake Up de Benefit. Est-ce encore utile de présenter cet anti cerne? Je l’aime d’amour mais j’aurais apprécié une meilleure couvrance.  Il hydrate bien mais la poudre est obligatoire sinon cela me donne l’impression de luire de la cerne. En soit c’est pas super mais j’aime beaucoup l’idée. Puis ce packaging tout beau! Je craque ! J’en parle bientôt sur le blog. 25€
  • Watt’s Up de Benefit. Oui j’assume totalement d’avoir fait une razia du coté Benefit de Sephora. Mais c’est pas de ma faute, j’ai bien tapé la discut’ avec une très gentille vendeuse Benefit qui a bien su me conseiller. Lorsque je lui ai demandé un highlighter à mettre en touche lumière au dessus de mes pommettes, elle m’a tout de suite proposé Watt’s Up. Il se présente donc sous forme de stick d’un coté et une petite mousse pour estomper de l’autre. J’aime beaucoup sa couleur champagne à la fois discrète et fraiche qui me donne bonne mine. C’est une véritable histoire d’amour que nous vivons donc je vais te parler de lui assez rapidement. Vraiment. 32€
  • Blush 111 de KIKO, Classic Rose. Ce n’est pas une nouvelle, j’aime les blush kiko. Si le 103 ets le dupe parfait d’Orgasm de Nars, le 111 est le dupe de rien du tout. Cependant c’est une couleur assez printanière  un mélange de vieux rose orangé, très sympa pour ce printemps. En réalité, c’est en attendant de craquer sur la collection Fierce Spirit haha. Mais ce petit blush est terrible. Attention aux chutes car il ne résiste pas longtemps. 7,5€
  • Début 2013, j’ai eu une révélation. Appliquer son fond de teint avec les doigts c’est un peu nul. Et lorsque j’ai accepté l’affiliation avec Sigma, ils m’ont offert le pinceau flat kabuki F80. Je l’ai utilisé un dimanche, me disant que je n’avais rien à perdre. Le coup de foudre, je t’explique pas. Peu de fond de teint suffit à couvrir une grande partie de mon visage, sa douceur est extreme et il ne fait aucune trace. Adieu les mains sales et sèches!  Punaise, pourquoi je ne l’avais pas connu plus tôt ? C’est le Must Have de toute celles qui aiment le fond de teint liquide. A laver une fois par semaine minimum. 18$ 

      Et voila, ce n’es plus un secret c’est eux mes petits cheris d’amours ! Dis moi, on a un chouchou en commun ? Moi je vous retrouve assez rapidement pour le reste des favoris jeudi, cette fois ci ca sera coté soin. En vous souhaitant une belle apres midi mes tartines!

Flop du début 2013 : ces produits que je ne rachèterais jamais.

P1010278

 

     Oui, je n’ai pas peur de les dénoncer et des les pointer du doigt ces produits qui me donneraient presque envie de prendre mes tickets de caisses (tous jetés depuis bien longtemps dans de multiple poubelles Parisiennes tant qu’à faire) et d’exiger le remboursement tellement j’ai été déçue. Ils sont peu nombreux, c’est vrai, face à la quantité de chose que je peux acheter sur une courte période, mais ils sont quand même là et c’est bien le problème. Certains ont été achetés fin 2012, d’autre après, j’ai attendu d’en avoir assez pour te faire une liste complète.

  • La BB creme d’Yves Rocher. Déjà, de base, elle avait peu de chances pour elle car je n’avais pas du tout aimer la Erborian. Mais en plus de son prix carrément élevé (comptez 18€ et jamais de réductions dessus car point vert), elle m’a fait le pire teint possible. Plaques, homogénéité quasi nulle malgré toutes mes tentatives et son odeur qui sent bon, certes, mais qui ne part jamais. Paye ta nausée. En plus de son manque de coloris, cette bb cream ce décline en deux versions : Light qui n’est autre qu’une bb cream pour peaux rosées et Medium, qui est la même que cette dernière mais au finis doré. Bref, plus jamais.
  • Le Good to Go d’Essie était plein de promesses. Une top coat sèche vite de qualité dont beaucoup ont fait des louanges… Je dis non. Ok il sèche vite, mais la brillance est moyenne et surtout, il ne protège rien. Mon vernis KIKO qui tient habituellement 3 jours sans écailles avec mon feu The Shield d’A England a tenu 24h avec celui ci. Paye ma déception surtout après payé 13€50 la chose. Rendez moi mon argent…
  • Celui ci, il m’a déçue de manière brutale. On vivait le parfait amour et du jour au lendemain, je ne sais pas, mon Anticerne HD de Make up For Ever a décidé de tout briser entre nous. Ahem, donc en fait cet anticernes qui coûte la modique somme –raclement de gorge– de 25€ marchait très bien au départ, j’étais presque sur le point de vous faire un article dessus tellement il était cool, a brutalement arrêté de fonctionner au bout de deux semaines. Oui, deux semaines. Le petit bouchon qu’il faut tourner pour amorcer le produit tourne désormais dans le vide et le produit (encore plein)  me fait limite un doigt en me disant « fuck you ». Le seum à l’état pur. Autant te dire que je l’ai tellement mal vécu que j’ai été le tromper avec son concurrent de Benefit.
  • Le Volume Top Coat Mascara de Kiko me laisse perplexe sur tous les points. Ils nous promettent un allongement des cils et un volume de fou, moi tout ce que j’ai eu c’est un mascara sec en 3 semaines et des pâtés sur mes cils. La joie. Pour 7€20 je ne me suis pas ruinée non plus, mais c’est le principe.
  • Je suis une grande fan des shampoing Cattier, vraiment. Mais le shampoing Cuir Chevelu Gras à l’argile est un fail sur toute la ligne. On sait que les shampoings bio ça ne mousse pas des masses, mais celui ci abuse un peu. C’est simple, pour que ça mousse je dois vider la moitié de la bouteille sur mes cheveux. En plus, je n’ai pas vraiment l’impression qu’il lave bien… Bref, c’est un peu le cancer de la gamme, parce que à coté de ça tous les autres shampoings sont terrible. Pas cool pour 6€50 le shampoing. Anecdote : Tu vois ce qu’il reste du shampoing sur la photo ? Je m’en suis servie 4 fois. Drôle, non ?
  • Et attention, la cerise sur le gâteau, le pire pour la fin… Le Porefessional de Benefit. Non, je t’en prie, ne pousse pas ce cri d’effroi  mon avis n’engage que moi. Je l’ai donc testé dans le kit « How to look at the best » de la même marque et j’ai adoré le concept. Ni une, ni deux, je déboule à Sephora le lendemain pour l’acheter en full size pour 32€ s’il vous plait. Contente de mon achat, je commence à l’utiliser une fois, deux fois… puis tous les jours pendant une semaine. Et à la fin de la semaine, c’est le drame. Malgré mes nettoyages à coup de lush, d’eau micellaire toute la semaine, le produit m’a filé d’ignoble et nombreux boutons sur la zone T. Alors qu’en dehors de mon bouton mensuel qui fait sa vie sur mon visage, je n’ai jamais de boutons. Autant te dire que je l’ai très mal vécu, d’autant plus que les dits boutons ont mis plus de 3 semaines pour disparaître totalement en laissant de vieille traces derriere. Moi je dis que ça fait cher pour avoir des boutons.

     Et voila pour les déceptions du moment! N’oubliez pas que les produits sont différents sur chaque personnes, donc si le Porefessional me file des boutons, il ne t’en filera peut être pas à toi. Mais entre nous, 32€ pour avoir une chance sur deux d’avoir des boutons, j’éviterais la chose à ta place, conseil d’amie. J’ai fait le rapide compte, et j’aurai pu économiser 102€ en évitant ces sales bêtes… Ce sont des choses qui arrive, ma foi. Et toi, tes déceptions du moment , tu en as ? 

Je vous retrouve assez rapidement avec un nouveau maquillage et un autre article qui concernera mes favoris du moments. N’oubliez pas de participer au concours pour gagner une palette Sleek et des jumbos NYX!

Color Fever Must Have – Ou comment KIKO fait aussi des super palettes

 

     Y a des gens, ils ont l’achat compulsif du vêtement  moi j’ai l’achat compulsif de palettes de FàP et de vernis (Y a un truc qui dit qu’on a jamais assez de couleurs de FàP et de vernis, JAMAIS). Alors, fatalement, lorsque KIKO nous a sorti leur nouvelle collection de Noël avec une véritable palette de 16 couleurs aussi magnifique les unes que les autres, autant te dire que j’étais dans mon KIKO le jour même de l’arrivage de la nouvelle collection. A peine arrivée que je leur donnais ma carte bleue, et je repartais joyeuse, avec moins 50euros sur le compte en banque mais palette et nouveaux vernis en mains. Aujourd’hui je te présente la palette en question la Color Fever Must Have (oh, rien que ça).

 

 

     La palette est donc de forme carrée, en plastique qui semble de bonne qualité mais ce design ne casse pas 3 pattounes à un canard. On est chez KIKO, donc on note tout de même l’originalité de la couleur de la palette grise plein de paillettes. Au moins, elle ne se dégueulasse pas facilement (n’est-ce pas UD hein). Elle est dotée d’un très grand miroir qui s’avère pratique. On regrette cependant l’absence de pinceaux, on est obligé d’avoir tout ce qu’il faut en notre possession sinon tu es bonne pour te maquiller au doigt et entre nous, c’est nul.

     Les fards n’ont pas de noms, je pense donc m’amuser pour vous expliquer mon petit maquillage. Ils ne sont pas poudreux, la pigmentation est très bonne, mais reste cependant assez aléatoire. Les fards foncés ont une très bonne pigmentation tandis que les clairs ont une pigmentation moyenne… Bon, c’est toujours mieux que rien. Ce qui fait l’originalité de cette palette est surement son choix varié de couleurs : on peut faire du nude comme du flashy, ou bien même du smoky et c’est ça qui m’a fait craqué. Les fans de mat ou de fards irisés seront aussi ravies les une que les autres : même s’il n’y qu’un seul fard réellement mat, le coté irisé est discret mais présent, on ne tombe pas dans l’abus de paillette comme la vice palette d’UD (que j’adore mais disons les choses comme elles sont: certains fards devraient être appelé de la paillette fardé, pas l’inverse).

 

     Son défaut si tu veux vraiment que je fasse ma chieuse ? Le fait que les fards soit en relief et aussi près n’est pas si pratique : les fards peuvent se mélanger entre eux si tu ne fais pas attention avec ton pinceau et que tu fais un peu de poudre. Je ne sais pas trop si tu vois ce que je veux dire mais j’aurais préféré qu’ils soient mieux séparés des uns des autres (style naked 2). Mais ça, c’était uniquement pour casser les pieds parce que je pars du principe qu’un produit n’est jamais parfait, qu’il a surement un petit défaut. Chacun ses névroses comme on dit! Et parce que je suis une brèle en swatch et que la luminosité de ma grotte avait atteint son quota journalier, je n’ai pas de swatch à te proposer de la palette. Je sais, c’est nul. Mais ne t’inquiète pas, google image est ton ami, si tu lui demandes tu devrais en trouver plein et des mieux que les miens.

 

      KIKO a enfin sorti une vraie palette et c’est tant mieux. C’est vraiment un must have car la qualité est vraiment au rendez-vous. Ils ont vraiment améliorer la qualité de leurs fards à paupière et cette palette a autant de potentiel qu’une Urban Decay ou une Too Faced. Son prix ? 34.90€ Ce qui est carrément raisonnable. Hélas, la nouvelle collection n’étant pas encore arrivée sur l’eshop français  il va falloir attendre un petit peu pour celles et ceux qui n’habitent pas à coté d’une de leur boutique (ps : je vous plains, je ne sais pas comment vous faites. Kiko c’est un peu mon lieu de pèlerinage hebdomadaire quoi...).

     A la demande générale, j’ai donc séparé mon MU de la présentation de la palette, ce qui explique pourquoi cet article n’est pas folichon  J’espère cependant que vous le trouverez un minimum intéressant  mais je vous rassure, le MU arrive ce week end! En espérant que vous ne craquez pas touts vos résolutions de no-buy à cause du black friday, je vous souhaite un bon week end les filles (et le garçon!).

  pssssst, y a toujours mon concours qui est ouvert!

Coup de ♥ de la rentrée: Le Mat Velvet + de MUFE

     Hiiiiiiii Me revoilà. C’est ma paie en main que j’ai pu refaire le plein d’achats beauté, et par la même occasion, retrouver un peu d’inspiration sur la fameuse question « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir écrire« . Et la, de l’inspiration, je peux te dire que j’en ai pour quelques temps vu mes super chouettes et nombreux achats que je viens de faire. A mon plus grand bonheur (et au tiens, du moins j’espère). Donc voila, j’en profite pour m’excuser de ma petite absence ces derniers temps, reprise épuisante plus manque d’inspiration ne font pas bon ménage.

     Suite à un vague sondage qui n’en était pas un sur Hellocoton, c’est une petite revue sur mon dernier fond de teint qui m’a été demandé. Et quel fond de teint! La petite merveille de Make Up For Ever dont je n’ai lu que du bon sur la blogo : le Mat Velvet +. Ce qu’il faut savoir c’est que je ne jure que par le fond de teint minéral (donc en poudre) et que j’ai une super mauvaise expérience avec les fonds de teint liquide. Étonnant que je ne t’ai pas encore parlé de mes mésaventures avec ces prédécesseurs que sont l’Oréal et Maybeline, d’ailleurs. Maiiiis encore une fois je m’égare. J’ai donc pris mon courage à deux mains, je suis allée à Sephora pour me faire mon propre avis sur ce fameux fond de teint et… Quand je l’ai étalé sur ma main, j’ai su que c’était lui, l’alchimie était passée entre nous, c’était mon sauveur (ajoutez à cela quelques notes de Hallelujah en fond sonore).

        Le Packaging est des plus simples mais est loin d’être le plus pratique. Si le type de plastique n’est pas salissant, que son embout est pratique pour verser correctement la quantité voulue de fond de teint, les avantages de ce packaging s’arrêtent la. Deux gros points noirs subsistent : le plastique est teinté, bonne chance  pour voir s’il te reste ou non du fond de teint, surprise surprise. Le deuxieme problème  en a touché plus d’une je pense : j’ai jeté mon emballage, en bonne cruche que je suis, habituée à avoir la teinte écrite sur mon packaging. Et bah non. C’est en écrivant cet article, mon emballage loin dans le vide ordure, que je me rend compte que je suis bien embêtée et que je ne me souviens plus du tout du numéro de teinte. Sinon MUFE, pour le prix que j’ai payé, indiquer le numéro de teinte sur le produit ne te casserait pas les phalanges je pense, alors penses-y s’il te plait.

     L‘odeur. Je m’y attarde rarement lorsque je teste un fond de teint liquide, habituée à une odeur neutre mais celle ci est particulièrement fraiche, discrète et s’en ira au bout de quelques minutes mais elle rend l’application plus agréable.

     Venons-y à l’application. La matière est très facile à travailler, peut être plus délicate quand on en vient aux bordures. J’ai la forte impression que c’est le genre de fond de teint à te faire des démarcations honteuses si tu t’y prend trop vite, mais il faut dire que ça fait plus de six mois que je n’ai pas touché a un FdT liquide. Il s’étale sans effort, et peu de produit suffit à faire le visage. Et la je me dis « Ouf » parce que je ne me remets toujours pas de son prix.

     La couvrance est bonne. Très bonne même. S’il n’y a pas besoin de s’attarder sur les zones de rougeur car il les fera disparaître aussitôt, les spots et les zones vraiment rouges (cf: mon nez, parce que je suis ascendante Rodolphe le renne au nez rouge tu vois) nécessiteront plus d’attention et une couche un peu plus épaisse. Comme tu peux le voir sur la photo ci-dessous, ma peau ne possède pas de réelles imperfections mais à surtout besoin d’être unifiée parce qu’avoir la peau fine c’est chouette pour avoir diverses plaques rouges et veines apparentes (glam). Ce fond de teint fait donc parfaitement bien son job.

     Le rendu est parfaitement naturel. Pour un fond de teint il n’y absolument pas cet horrible effet plâtre que je reproche aux Maybeline et L’Oréal. Je n’ai absolument pas l’impression de porter quelque chose et je me sens nue du visage tellement j’oublie que je le porte. Et l’effet matifiant alors ? Oui, il est la, mais sera t-il vraiment à l’épreuve de 35mn de RER B sous 40 degrés en heure de pointe ? J’en doute. Je continue de jurer par la poudre à ce propos. Et la tenue ? Excellente!

      Et alors je lui reproche quoi ? Rien de spécial outre le packaging comme dit plus haut et son prix. Son prix est juste aberrant selon moi. A coup de 34.5€ pour 30ml c’est un poilou abusé tout de même. Mais il a le gros point fort d’être non comedogene, et ça, ça se félicite.

     Ce qui se félicite surtout c’est que je ne dirais plus jamais que les fonds de teint liquide sont nuls. Celui ci reste une pure tuerie (de luxe) et crois moi qu’il en faut beaucoup pour que je décerne cet attribut à ce type de produit.

Ton chouchou en fond de teint liquide ? Tu serais prête à mettre ce prix pour avoir un teint parfait ? Et si tu le possèdes déjà, tu le rachèteras  ?

 Make up utilisé : anti-cerne ELF, FdT Mat Velvet, Eye liner Lasting drama studio Maybeline, Lavish Lips Creamy Gloss 05 KIKO.

Mon nouvel indispensable, le petit Blush de Kiko

       Et pendant que la Blogo s’extasie sur Orgasm de Nars ou des blush qui coûtent aussi cher qu’un repas pour deux au japonais, moi j’arrive et je te présente le blush so cool de KIKO. Oui, je suis comme ça moi, je suis un viking, je fais, parfois, rien comme les autre.

     Alors oui, moi aussi je bave devant Super Orgasm de NARS, mais tout le monde n’a pas le budget pour. Et pendant ma folie soldiesque, tu as pu le voir que j’avais déjà craqué pour ce blush. Cet article sera donc incomplet le temps que je reçoive mes pinceaux real techniques, car je n’ai aucun pinceau convenable pour bien te montrer l’effet que ça me fait sur mes joues (et puis, prendre ses photos avec iPhone c’est pas top non plus faut dire). Mais c’est pas grave, commençons pas le commencement de cette histoire d’amoouuuuur.

     Feu mon blush tout pourri de chez Yves rocher, je m’en allais donc à la recherche d’un blush qui pourrait rendre mes joues jolies sans que je fasse un crédit à ma banque (enfin j’exagère). Et en bavant allant chez Kiko, j’ai pu voir qu’ils possédaient une gamme de blush tout à fait intéressante. J’avais deja repéré le 103 Golden Peach qui me faisait bien pensé au Super Orgasm de Nars qui me hurle, a chaque fois que je passe devant son corner, de l’acheter. Et la je me dis « Chouette, un dupe !’

    J‘ai attendu les soldes, espérant gratter quelques précieux euros, mais rien. Alors tant pis, je ne mourrais pas pour ça, hein. Puis 7.90€ c’est pas grand chose. 

     Le packaging, digne d’un KIKO. Forme ronde, en forme de soucoupe, d’un noir mat et la marque au centre, couleur argentée. Une fois ouverte, KIKO nous propose un petit miroir qui m’est totalement inutile mais apprécie par celles qui font des retouches dans la journée (ou dans le train?).

     Golden Peach est un rose irisé aux reflets dorés, dans le même style que le Rose Gold de Sleek. Il est donc très très difficile de capter ses nuances avec mon APN tout pourri. Il est vraiment très beau. Il rosie mes joues tout en les illuminant sans me faire ressembler à une boule à facettes. Parfait pour un maquillage nude, passe partout. Le blush est assez pigmenté et plutôt facile à travailler. Je pense cependant qu’un pinceau aux poils dur comme celui d’Elf n’est pas approprié… Il détruit tout simplement le blush et le réduit en miette… Alors, quitte a avoir un rendu plus diffus et moins marqué, j’utilise un kabuki. Histoire d’avoir un peu de couleurs sur mes joues en attendant mes Real Techniques !

     Difficile de lui trouver des défauts, il est vraiment chouette de chez chouette (limite Giga chouette, je sais pas si tu vois) et le seul petit défaut que je pourrais lui trouver c’est qu’il est un poil trop volatile à la façon minérale. T’es obligée de nettoyer ta salle de bain quoi… Mais pour son prix, je le trouve génial et je ne m’en sépare plus!

Et toi, c’est lequel ton petit Blush favoris ?

Le fond de teint « sur mesure » d’ELF

     Je t’ai parlé d’un de mes chouchous, il faut que je te parle du deuxième. Promis, apres j’arrête de te faire l’éloge de certains produits et je passe aux choses sérieuses. Mais voilà, avant, je mettais du fond de teint liquide. Puis un jour j’ai découvert…

     Et la, dans mon coeur, y a cette petite musique de Hallelujah qui se met en route dans ma tête, les angelots qui volettent à coté et la Sainte Lumière qui éclaire ce pot. Parce que oui, le fond de teint sur mesure d’Elf a changé ma routine teint et pas qu’un peu. Cette chose possède le pouvoir magique d’effacer tes rougeurs, cacher tes imperfectionsattention, je ne te parle pas du gros spot dégoutant que même un correcteur ne peut pas cacher– et qui se la joue BB creme avec son côté « Ta couleur de peau devient mienne si tu sais bien me mélanger« . Bref il est génial, il est sublime et … Holé je m’empooorte. On se calme et on passe à une présentation détaillée du produit.

     Un jour je me baladais sur ELF et je me faisais du MAL. Tu sais, lorsque ton salaire est proche de Zéro,et que toi tu t’amuses à te balader sur des sites comme ELF qui ne sont, certes, pas cher, mais qui ont des frais de port à te faire rouler par terre. Bref, en cliquant un peu partout, j’ai lu un titre accrocheur: « Teint sur mesure« . Déjà, ils m’avaient à moitié conquis avec un titre pareil, les bougres. Et dans la description du produit tu vois que tous les composants sont d’origine *roulement de tambours* minéral. Ah d’accord, c’est le principe de cette gamme, je ne savais pas, merci, ne me frappe pas. A ce stade là de ma lecture, je suis déjà en train de sortir la bassine tellement j’ai le filet de salive qui coule et la carte bleue qui me titille. Et l’ame faible que je suis craqua.

     Le produit se présente donc avec quatre petits compartiments de quatre petits couleurs différentes. Comme tu peux voir sur la photo, j’ai pris les tons « Light » pour la face cadavérique que je possède –Edward n’a qu’a bien se tenir, je lui fais de la concurrence-. Tu seras aussi en possession d’un … truc dont on ne comprend pas l’usage. Oui, non, après 6 mois d’intense utilisation du produit je n’ai toujours pas compris l’intérêt de la chose, si ce n’est de se diriger tout de suite vers la case poubelle. Le principe consiste a tenter de saupoudrer  les couleurs voulues dans le couvercle. Attention, but du jeu : ne pas en mettre tout partout, et faire en sorte de ne pas virer orange. Un jeu d’enfant au bout de quelque mois, un véritable calvaire lors de sa première utilisation. Parce que pour que la poudre sorte, il faut y aller mon coco. Comment ça, tu voulais être discrète ? C’est foutu, tu es obligé de le cogner comme si que ta vie en dépendait, c’est bien le point noir de ce produit. Après avoir nettoyé ta salle de bain, parce que tu en as mis la moitié à côté, tu obtiens quelque chose comme ça. Tu as mis ta crème de jour ou ta base de ce que tu veux, c’est bien donc tu t‘armes d’un kabuki et c’est parti mon kiki, c’est la séance coloriage.

     Si tu ne finis pas orange, bravo tu as gagné un bisou, car cela signifie que tu as reussi a trouvé ta teinte. Tu verras qu’avec le temps, tu arriveras à trouver le coup de main pour bien dompter la bête et obtenir un teint parfait. Si on résume, l’application n’est pas bien difficile, mais il faut choper le « truc ».

     Pour la couvrance, elle arrive a bien cacher tous mes points noirs, mes rougeurs et autre mini spot. Le résultat est super naturel et donne l’impression d’avoir une belle peau: la plupart des gens pensent que je ne mets pas de fond de teint –ahahah mais que serait ma vie sans cette merveille. Je te ferais bien une photo, mais cela signifie que je devrais te montrer ma tête sans maquillage, et crois moi, tu n’es pas préparé à cela. La pigmentation est  bonne, et c’est agréable de savoir qu’on met quelque chose sur sa peau qui n’est pas 100% chimique. En plus, je viens de lire qu’il possedait un protecteur solaire ( SPF 15), si c’est pas génial ça. En revanche, si ta peau possède quelques imperfections de trop, cette poudre ne sera pas suffisante. Je conseille à ce moment d’utiliser un fond de teint liquide et d’utiliser cette poudre comme poudre libre.

     La tenue. L’avantage d’une poudre, c’est que si tu es amené à transpirer –parce qu’il fait déjà 50 degrés dans le métro à 8h du matin, c’est que tu ne transforme pas en éponge dégoulinante. La tenue en prends un coup certes, mais tu ne luis pas dans la nuit et ça c’est cool. Pour ce qui est d’une tenue normale, d’une journée de travail normale, je t’avoue qu’elle commence à flancher vers la 7eme ou 8eme heure sur ma peau. Mais à ce moment là, c’est pas le grand drame, j’ai un petit poudrier dans le sac à main et je fais les retouches nécessaires (en général c’est le nez et le menton) donc on peut dire que ce fond de teint possède une très bonne tenue.

     Enfin, tout ça pour dire que de fond de teint liquide, je suis passée à ça, et je ne m’en sépare plus. Il est vraiment regrettable que les cadrans soient cheap et que ça relève du sport pour obtenir la poudre que l’on veut. J’ajouterais, au passage, que si vous mettez cette poudre dans une valise, elle même dans la soute à bagages, il faudrait la maintenir aussi droite que possible. Toute ma poudre s’est déversée dans mon couvercle et j’ai perdu la moitié du fond de teint… Sinon vous pouvez la commander ici, au prix de 8€ !

Fiouh, c’était un long article mais vous comprenez, c’est mon petit fond de teint d’amooouuuuuuur.

Je n’ai jamais vraiment lu d’articles ou d’avis sur la blogosphère à propos de ce produit, vous en pensez quoi vous ?

C’est lequel votre fond de teint chériii ?