Et toi, pourquoi tu te maquilles ?

 

     La dernière fois, ma petite collègue d’en face (Laura si tu passes par là) m’a dit « Oh la la la Mégane, tu es trop jolie ». Oui, non, bon d’accord, pourquoi pas. Ce à quoi j’ai répondu mon habituel « Bof, on va dire que j’ai relativement appris à me maquiller ». Parce que soyons clair, à part l’Homme et ma mère, y a personne dans le monde qui me dira que je suis canon sans make up. Et non lecteur, je viens pas solliciter ton commentaire plein de compassion, je m’en bats le steak haché que d’être moche sans maquillage, c’est juste l’introduction de mon article un peu perso 3615 my life. Parce que lorsqu’on en arrive au stade de se maquiller pour descendre les poubelles, on se dit juste que doit y avoir une raison à ça…Non ?

     Revenons un peu plus loin dans mon adolescence. Je suis maigre, je n’ai pas connu un coiffeur depuis exactement 3 ans, l’acné est déjà bien présente, et je porte plus d’intérêt à lire 25 mangas par semaine que de plaire aux garçons. Je suis en 3ème, j’ai 15 ans, je crache comme un mec et on est plutôt au niveau -89 de la féminité. Le maquillage à cette époque ? Un truc plutôt inutile réservé aux bcbg de mon collège. Alors oui, je fais la fière dans mon baggy et mon pull droit venu de la Halle aux vêtements  mais entre nous j’en avais marre d’être considérée comme la moche de service, la bolosse de la classe et la fille qui te fait une ablation des parties génitales si tu l’embêtes un peu trop.

     J‘en ai marre, mais je ne fais pas trop d’efforts pour améliorer la donne. On est en 2nde, je viens de découvrir mon amour pour un genre  musical japonais où les mecs ont cette tendance à se travestir en fille : j’ai un peu le seum qu’ils soient plus jolies que moi, du coup j’en prends un comme modèle  Ouais bon, on a tous le droit de faire des erreurs dans sa vie. Coupe de cheveux façon Yu-gi-oh, découverte du fond de teint de ma mère, crayon noir sous les yeux et c’est parti mon kiki. Bien heureuse de ma transformation je retourne au lycée où je découvre que les nanas s’habillent en fait chez Pimkie et qu’elles ont dévalisés Sephora. Sephora c’est quoi déjà  c’est pas un nouveau GirlsBand japonais ? En attendant, je suis toujours la fille un peu out, la fille avec qui on traîne mais que l’on considère comme un garçon.

     L‘entrée à la fac. Nouveau départ, nouvelle vie, nouveau look. Y en a qui attendent le nouvel an, moi j’attendais un nouvel établissement. La-bas personne ne me connait, personne ne pourra me juger sur ce que j’ai été. Je change un peu ma garde robe, je tente le far à paupière. Je commence à être…potable, mais personne ne me qualifiera de féminine. Puis j’abandonne les cours, je trouve un boulot et la j’ai un déclic: Au lieu de me morfondre à me dire que je suis moche, au lieu de me cacher des gens de mon lycée, et si je faisais un effort pour être jolie ? J’ouvre une page internet, je parcoure Sephora. C’est bien beau tout ça, mais qu’est-ce que je choisis, et pourquoi y a des pinceaux ? Je pensais pas que Sephora était fournisseur officiel des Arts Pla. Et puis au fil des clics sur mon ami google, je tombe sur un blog beauté, puis sur une chaîne youtube. Au fil des mois, j’achète un peu sur ELF, un peu chez KIKO, un peu par ci. En moins d’un an, j’ai rattrapé toutes les BCBG de mon lycée, et pour la première fois de ma vie, ce sont elles qui me font » wah Megane, ton maquillage » (ajoutons à cela une tartine d’hypocrisie et un soupçon de jalousie).

     Certaines se maquillent pour plaire aux hommes, moi je dirais simplement que je me maquille pour moi. Je me maquille pour me donner l’illusion que je suis un tantinet jolie, je me maquille pour prendre ma revanche personnelle à toutes celles qui m’ont traité de moche pendant les 19 dernières années de ma vie. Je me maquille aussi pour mon travail: un maquillage soignée donne une apparence soignée et mettra plus facilement un nouveau patient en confiance. Et puis, en un an, je n’ai jamais eu autant de « succès ». La plupart des gens seraient plus facilement attirés par une beauté totalement artificielle ? Oui. « Quelle jolie secrétaire vous avez » disent-ils. Ok chouette, mais entre nous Mamie, je préférerais que tu me dises que je suis efficace plutôt que je suis jolie. Parce que maintenant je goûte un peu au revers de médaille de ma féminité artificielle : on associe trop souvent le fait d’être jolie et d’être écervelée. Plus qu’à me battre pour prouver que je peux être bien maquillée, que je peux me mettre en valeur  et que ça ne m’empêche pas de faire mon boulot correctement sans avoir des neurones en moins. Le maquillage sera peut être responsable d’un cancer X dans 50 ans, mais en attendant, il n’a pas été prouvé qu’il atrophiait la matière grise.

     En fait, je me maquille pour reprendre confiance en moi. C’est aussi simple que ça. Il m’aide tout simplement à m’accepter, et la prochaine étape de ma vie sera surement de m’accepter avec un peu moins de maquillage. Je sais pas pourquoi je te dis tout ça lecteur, mais on est toutes plus au moins accro au maquillage dans la section Beauté d’Hellocoton, et je me disais qu’on devait toutes avoir nos raisons.

 

Et toi lecteur, pourquoi tu te maquilles ?

ps : On remerciera Tumblr pour les jolies photos

Comments

  1. Je me reconnais bien dans ce que tu dis, si je me maquille, c’est pour me sentir bien avec moi même, et pour me trouver plus jolie. 🙂 Super article

  2. Je suis tombée sur ton article en regardant les nouveaux articles parrus sur Hellocoton. Déjà, très bel article!
    Ensuite je pense que je me maquille pour la même raison que toi : pour avoir confiance en moi ! Sauf que moi à la base c’est parce que plus jeune j’étais très timide et me laissait donc marcher sur les pieds! Et puis même déclic, 1ère année de fac cette passion pour bien me maquiller m’est venue et j’adore ça! Je prend un grand plaisir a changer de tête tous les jours 🙂

  3. http://Megane says

    Merci mélanie !

  4. J’ai rejeté ma part de féminité très très longtemps. Je vais avoir 32 ans et je ne me considère pas comme féminine et je me maquille très peu voire pas du tout. C’est vrai que quand je le fais je vois bien que le regard de certaines personnes change et j’avoue que ça me dérange un peu. On me dit souvent que je pourrais être plus jolie si je m’arrangeais plus. Bon je ne m’habille pas en clocharde quand même mais tranquille. Je crois que être belle dans le regard des autres ne m’a jamais intéressée ou du moins ne m’a plus intéressée. L’ingratitude de l’adolescence ^^
    Maintenant je prends soin de moi et le maquillage vient doucement. Mais c’est pour moi avant tout 🙂

  5. http://Megane says

    Merci miss! ha lalala la fac, un truc plein de nouvelles résolutions!
    Je n’avais pas pensé à la timidité :O

  6. http://Megane says

    Le principal c’est de se sentir bien dans sa peau, alors ne change pas! ♥

  7. http://Mélanie says

    J’ai un peu le même vécu 🙂
    Ca me rassure un peu de voir que je ne suis pas la seule à accepter ma féminité tardivement (genre lycée et encore… plutôt fac!), aujourd’hui je me maquille pour moi, pour me sentir femme!

    Bien à toi,
    mél

  8. J’ai vraiment beaucoup aimé ton article ! C’est vrais que ça fait réfléchir… Je suis au lycée et je pense que me maquiller ça m’aide a me sentir mieux dans ma peaux. Quand on est pas magnifique et qu’on a pas un corps de rêve se rendre un peut plus jolie avec du maquillage ça aide, c’est certain !
    Bisous 🙂

  9. comme toi… vilain petit canard qui a pris son envol dirons nous 🙂 bel article <3

  10. J’ai beaucoup aimé ton article.
    Pour ma part j’ai commencé à me maquiller en arrivant en France. La perte des 30 degrés toute l’année, le visage terne et la sensation de m’habiller pour qu’au final les gens ne voient que le même manteau tous les jours. pour redonner un peu de chaleur à tout ça j’ai commencé à mettre de la couleur sur mon visage.
    Aujourd’hui je me maquille pour me sentir belle et par pur plaisir. La découverte des blogs et des chaines youtube make up m’ont apporté pas mal de technique et j’arrive maintenant à faire des maquillages plus sophistiquée.

  11. Ben moi c’est plus facile, je ne me maquille pas =) Enfin si, du mascara quand j’y pense parce que j’ai les cils roux, donc je leur mets un peu de noir histoire de. Je me trouve très jolie sans, peut-être que je suis la seule mais en attendant je me sens très bien dans ma peau ^^ La seule fois où j’ai mis du fond de teint, c’était pour une séance photo… et j’ai eu des boutons pendant une semaine, ce qui ne m’arrive jamais X) Donc bon, avec ma peau hyper sensible, le maquillage c’est pas trop le top :/ C’est vrai que des fois je rêve devant des maquillages de l’extrême, du style plein de couleurs sur les yeux et un trait de liner, mais de toute façon je serais bien incapable de me le faire ^^ Et puis sur les autres au moins je peux le voir, si c’était sur moi, je ne verrais pas le résultat ! ^^ (Désolée pour la tartine =))

  12. Bravo pour cet article dans lequel j’ai pu me reconnaître en souriant. (Le maquillage spécial descente des poubelles, c’est tellement risible quand on y pense..)
    J’envie les rares personnes qui sont belles sans aucune touche de maquillage.
    On se soigne à l’aide de compliments des personnes qui nous ont toujours vu comme moins jolies qu’elles et qui sont juste mortifiées quand on arrive du jour au lendemain à les effacer parce que notre féminité les laisse plus fades.
    Le temps t’apprendra sûrement à t’aimer avec de moins en moins de maquillage, comme tu le souhaites, j’en suis sûre. La confiance, ce n’est qu’une question de temps (et d’entourage bienveillant) En attendant, on a bien le droit à nos petits plus pour se sentir belles.

  13. http://Megane says

    Et bien… ça me rassure aussi ! ♥

  14. http://Megane says

    Effectivement, j’approuve surtout le point  » qu’on a pas un corps de rêve » xD

  15. http://Megane says

    Merci loobee ♥

  16. http://Megane says

    Je n’avais pas non plus penser au maquillage comme un petit plus qui nous démarque des autres, derriere nos gros manteaux. Merci beaucoup pour ton commentaire Didia ♥

  17. http://Megane says

    Le principal c’est de se sentir belle et bien! Qu’importe ce que les autre pensent, tu dois être tres jolie comme tu es! Peut etre qu’un jour je finirais par m’accepter sans faire un ravelement total de la façade haha

    Et t’excuse pas pour la tartine, j’adore ça 😉 ♥

  18. Superbe article, il faut dire que je m’y retrouve un peu. Pendant tout le collège, j’ai eu les cheveux courts (mais genre vraiment) et je portais exclusivement des sweats avec des jeans et mes Nike que je n’ai pas ressorties depuis une décennie…
    Mais, depuis la mi-seconde (l’année dernière), j’ai eu un déclic, grâce aux vernis. Ca peut paraitre complètement débile au premier abord, mais ma maman m’a payé mon premier vernis, un rouge, en décembre de cette année là. Depuis, j’en ai acquéri une soixantaine, et je suis une folle de nail art, j’adore quand on me parle, et qu’au milieu de la conversation « oh mon dieu j’adore tes ongleeees! ». Je me maquille TOUJOURS un minimum pour sortir (aka mascara et c’est parti mon kiki), je prends soin de ma peau, mes cheveux m’arrivent aux épaules (!!!), je porte des robes et des jupes (HERE’S THE REVOLUTION), bref, je vais avoir 16 ans dans quelques moi, mais je me sens vraiment moi, le lycée m’a permis de vraiment devenir qui je suis aujourd’hui, et que je pense je serai dans ma vie future. Merci le lycée, iloviou.

  19. http://Megane says

    arf moi le declic s’est fait plus tard, mais ma premiere resolution beauté fut été de ne plus me ronger les ongles! Et a partir du moment où je me suis acheté une dizaine de vernis, le maquillage a suivit aussi… Je me demande s’il y a un lien ? XD

  20. http://Megane says

    Merci Diaphane pour ce joli commentaire plein de bon sens ♥

  21. http://Djahann says

    quand j’étais au collège, je me maquillais, mais super mal en fait. Mais je n’ai jamais eu de reproches. Puis après j’avais par d’argent à consacrer aux cosmétiques (et à l’époque, pas de discount, pas de ELF etc !) Donc j’ai tout arrêté. Puis plus tard, je m’y suis remise un peu, mais très occasionnellement. Puis de plus en plus, mais du maquillage simple. depuis un an et demi que je regarde des beaux make up sur les blogs j’ai de plus en plus envie de faire des choses travaillées (sans forcément y arriver !) Je ne me maquille pas tous les jours, mais je le fais systématiquement pour les entretiens d’embauches, les rendez vous, etc, parce que ça me donne confiance à moi et je me sens plus crédible.

  22. Bonne question… J’ai découvert le maquillage sur le tard et comme toi j’ai fait les cours du soir via des blogs et des chaines Beauté.
    Plus jeune, je ne voyais pas l’intérêt de perdre 15 min de sommeil afin de pouvoir me maquiller, ensuite j’ai développé une rosacée et pendant plus d’un an ma peau ne supportait rien de rien, j’ai eu les joues très rouges et « granuleuses » (oui, je vends du rêve;-) Après un an et la découverte du traitement adéquat (car j’ai fait plein de réactions aux différents médicaments), j’ai eu de nouveau une peau pas géniale mais plus lisse, moins rouge et qui acceptait enfin le maquillage… Donc il est clair que je n’irais pas bosser sans fond de teint, ça me donne confiance en moi et je ne pense plus à mes joues rouges toutes les 5 s, en plus sans être une spécialiste es makeup, je trouve que j’arrive à me faire une jolie trombine;-)
    Donc voili voilou, mon commentaire 3615 code mylife;
    Bises, bonne journée

  23. Je me reconnais bien dans ton article aussi ! Pour ma part, c’est aussi une question de confiance en moi. Même si, de plus en plus, je me maquille de moins en moins… Mais ça me va 🙂 ça me prouve que j’ai moins besoin du maquillage pour me sentir bien, c’est aussi rassurant 🙂
    Très bel article sinon !

  24. Franchement, je trouve ton article super. Je vois qu’il a eu beaucoup de succès d’ailleurs. Je suis comme toi une complexée. Celle du fond qu’on voyait pas. L’amoureuse en secret qui s’est faite détruire par un type qui ne savait même pas qu’elle existait. Je suis la copine de LA fille. J’ai continué ma descente dans les tréfonds du manque de confiance en soi, jusqu’à ce qu’elle atteigne même ma vie de famille. J’en voulais à mon père de ne pas avoir été là comme il aurait du l’être. Pour moi, ce manque de confiance c’était sa faute (Oui lire des pseudos bouquins de psycho à 15 ans c’est pas bon). Tout ça pour te dire que depuis toujours je souffre de complexes permanents : physiques, mais d’autres plus profonds. Je me sous estime en permanence. Un jour, je ne sais pas trop comment, je tombe sur le site de ELF, puis un peu au hasard je tombe sur des revues, et je découvre YT, et le maquillage. Et petit à petit je suis devenue ce que je suis aujourd’hui. Je n’ai plus aussi mal qu’avant. J’ai retrouvé une relation digne de ce nom avec mon père, je me sens jolie et surtout mes complexes reculent avec le temps. Alors oui, c’est purement artificiel, mais ça m’aide vraiment. Faut pas chercher à comprendre, ça me semble un peu comme un placébo tu vois ? J’ai toujours rêvé d’être cette fille parfaite de la tête aux pieds. Elles me faisaient presque mal, d’exister. Je me disais « comment peuvent-elles être si parfaites ? ». Du coup, j’ai mené une sorte de croisade intérieure pour devenir ces filles. J’y suis toujours pas, mais je suis mieux avec moi. Tout ça grâce au maquillage. Finalement, mon blog est un peu ma thérapie…
    Bisous <3

  25. Un peu comme toi je me maquille pour m’accepter… Je n’ai pas trop confiance en moi et le maquillage et là pour que je me plaise et que je plaie aux autres et au fil du temps je dois avouer que j’y ai pris gout et que je ne peux rsister à un fard à paupières flashy….

  26. Bel article! 😉

  27. Merci! j’aime beaucoup le titre de ton blog hihi

  28. Arf, comment pouvons nous resister à des beaux fards à paupieres comme ceux de UD ou de MAC ? :p
    Merci pour ton commentaire !

  29. Je pensais pas que mon article un peu brouillon puisse avoir ce succès la d’ailleurs :p
    Je me reconnais parfaitement dans ce que tu pensais des filles parfaites, moi je continue de complexer un peu petit peu en les voyant. Mais ca me motive à prendre soin de moi, et même si on est pas comme ces nanas, le principal c’est de se sentir carrément mieux dans sa peau.

    Merci beaucoup pour ton commentaire, ton petit témoignage en tout cas Emilie ♥

  30. Tu as bien raison de moins te maquiller, je suis sure qu’on est toutes jolies même sans maquillage ♥ Apres il y a une histoire de confiance en sois je pense… :3

    Merci Cyrielle!

  31. Ma pauvre Riggs, il t’en ai arrivé des misères avec ta peau o_o
    Pas besoin d’être pro pour réussir à se faire une jolie trombine 😉

    Merci pour ton commentaire Riggs, bisouuus

  32. hahah, moi j’ai commencé par me mettre du FàP fushia sur les yeux et je me sentais trop canon comme ça xD Cette honte !
    Merci pour ton commentaire ma belle ♥

  33. Nous sommes beaucoup à se reconnaître dans ce que tu viens d’écrire. J’ai moi aussi commencé à me maquiller « grâce » à Youtube et etc. Le pire c’est que j’étais juste tombé au hasard sur une Youtubeuse et en une après-midi j’avais regardé toutes ses vidéos, et c’est petit à petit que je me suis, moi aussi, mise au maquillage. Je suis loin d’être experte, (l’eye-liner, le crayon, le smoky) ce genre de choses me résiste mais j’ai encore le temps, puis ce n’est pas indispensable, surtout à mon âge.
    Tout ça pour te féliciter sur ton article, que j’ai prit plaisir à lire!

  34. Merci beaucoup Marie !

  35. Bel article! En général je ne me maquille pas sauf le weekend. Pourquoi? Parce que la semaine, je n’a pas le temps, et pas trop l’envie non plus. Mais le weekend, vu que je sors souvent, j’apprécie prendre mon temps pour moi et apprécier la différence d’avoir les cils plus fournis, les joues et la bouche plus roses 😉

  36. Moi j’arrive à trouver le temps, avec une technique du matin infaillible haha ! Mais j’avoue aimer le samedi pour pouvoir prendre 2h à me maquiller *-*
    Merci pour ton commentaire Melodie ♥

  37. J’étais septique au début quand j’ai lu le titre de ton article puis après, impossible de ne pas finir l’article ! C’est très bien écrit :). Personnellement j’ai commencé à me maquiller au lycée, parce que je voulais me trouver jolie et qu’on me trouve jolie et j’avais l’impression que c’était que avec du maquillage que ca arriverait mais avec le temps j’ai appris que c’était faux ! Mais le maquillage aide tout de même quand les matins sont difficiles pour cacher nos belles cernes naturelles. Puis ca donne bonne mine quand on est au boulot !

  38. Contente que l’article t’ai plu >< Desolé pour le titre, je suis pas inspirée pour cette chose la 😉

  39. http://letis33 says

    bonjour a toute be moi ses un cas hors parcour qui fait que le maquillage et ma nouvelle passion et la on se demande pourquoi du moin jusqua mes 12 ans a peu pres jete ni mince mes pas grosse non plus
    arrive ladolessence sans savoir pourquoi a lepoque prise de poid tout le long il va sen dire que je ai le droit raillerie e compagnie 15 an je save se que cete un khol et un mascara voila a quoi se limite mon makeup quand les rare fois je consentai a men servir car pour en rajoute une couche jete un garcon manque digne de se nom sweat jeans basket telle ete ma gade de robe ya pas encore si vieux il a ya 5 ans a mes 26 ans arrive a 18 ans il a bien fallu faire comme tout le monde sortir donc je ne mete que du khol et du mascara et oui sete un sacre exploit quant on connaisai la bestiole a lepoque lol et un jour et arrive se qui devait arrive je suis tombe amoureuse quesque se que sait cette chose lolmdr be il a bien fallu se mettre a la page lol et on va dire que la vie a ete top sur une chose mon etat de sante car des anne plus tard jai su que mon probleme de poid vene du maladie apelle le syndrome polikstique youpi et en plus de ressemble a rien dautre probleme de sante se son donne le mot pour se declenche a la suite meme encore mainenant donc je revien a nos mouton je dise donc maquillage be il a bien fallu que je me lance et la the honte ses mon homme qui ete plus calle en soin de la peau et touticuinti que moi et la je vous dit qune chose sa calme directe et comme adorable un amour quoi be il espere le miniimum syndicale que sa cherie soi unun mot une fille et non pas sa sa replique vestimentaire ptdr et la bononjour jean bootcut a stass et talon et haut decollte sauf jupe et robe sa ya rien a faire jen me pas mes bon une autre style vestimentaire ses bien jolie mes comment se maquille ??? et ses de la que je suis alle voir mon pote google et rattrapage par video et blog pour vous dire jusqua maintenant moi qui ne connaisait que le maquillage gifi et yve rocher be je fait mes yeux de coker dans ma liste pour noel jai demande 3 palette de chez sleek pour vous dire lexploit car tout les marque de maquillage genre mac et compagnie ete encore ya pas longtemp inconnu o bataillon a 30 ans il sere temp vous alle me dire donc un un mot maintenant je ne poure plus sortire sans me maquiller comme je dit si bien me redone une figur humaine lol et que malgre mon obesite que je deteste faut lavouer be des complexe crois ye moi jen ai un paquet il ya de quoi donc ensorte be le maqillage et un mot detourne de voir ma tronche qui et franchement pas terrible du tout desole mes je sais pas raconte my life en deux ligne lol donc voila le pourquoi je me maquille pour moi en premier et pour plaire en mon homme lol

  40. Quel chouette article! 🙂
    J’ai commencé à découvrir le monde magique du maquillage par hasard en fuinant sur internet et là révélation, on n’imagine pas tout ce qui peut exister, que les yeux peuvent s’habiller d’autres choses qu’un simple crayon noir dans la muqueuse, que fond de teint n’est pas nécessairement égal à face orange..
    Pour le boulot ça m’a beaucoup aidé à prendre confiance en moi, pas que la beauté soit superficielle, mais le monde actuel demande qu’on se rapproche de la perfection pour plaire alors faut s’adapter x)

    Je m’abonne de suite à toi sur Hc =) =)
    Bisous!

  41. je suis abasourdi !!! tu étais une moche ???!!! @o@ aujourd »hui, on peut pas dire du tout que tt une moche.
    peut être qq1 pas très à la mode, mais la moche, j’y crois pas !

    en tout cas, vive youtube., tu t’es faite ta culture beauté tout seule. c’est dommage que maman t’ait pas montré les tips, emmenée à séphora et yves rocher ! (ou les copines, mais si tt pas potes avec les bcbg je comprends)

Speak Your Mind

*